football-premier-league-manchester-united

Foot européen : Manchester United flambe, la Juve végète

En Angleterre, Manchester United a profité du faux pas de City à Tottenham pour prendre les commandes de la Premier League. En Espagne et en Italie, Villareal et la Fiorentina ont fait sensation et virent en tête de leurs championnats respectifs.

• Premier League : Manchester United prend les commandes, Chelsea galère

Dans la foulée de la surprenante déroute de Manchester City sur le terrain de Tottenham (4-1), Manchester United n’a pas laissé filer l’opportunité. Les coéquipiers du Français Anthony Martial ont étrillé Sunderland à Old Trafford (3-0) et prennent le commandement de la Premier League, un point devant leur rival régional.

En fin de journée, le choc des monuments en péril entre Newcastle et Chelsea a accouché d’un match nul (2-2). Les hommes de José Mourinho, menés 2-0 à dix minutes du terme de la rencontre, ont arraché un point grâce à Ramires et Willian. À noter également qu’à la faveur de son succès sur Aston Villa (3-2), Liverpool intègre la première partie du classement. Enfin, le carton du week-end est à mettre à l’actif d’Arsenal, vainqueur de Leicester (2-5) grâce, notamment, à un triplé d’Alexis Sanchez.

• Liga : Devant les cadors, Villareal s’offre un beau baroud

Surprise en Liga, où Villareal, vainqueur de l’Atletico Madrid (1-0), s’est emparé de la tête du championnat. Le sous-marin jaune devance au classement le FC Barcelone, vainqueur de Las Palmas (2-1) mais qui a perdu Messi sur blessure. Le podium est complété par le Real Madrid, qui a payé au prix fort son faux pas sur sa pelouse face à Malaga (0-0) et recule ainsi au 3e rang.

À noter également le succès du FC Valence sur Grenade, vendredi soir (1-0), et qui permet au club ché de rester au contact des places européennes. Les Valencians sont huitièmes à déjà sept points de la tête.

• Serie A : La Fiorentina gifle l’Inter et bascule en tête

Le choc de ce début de saison en Serie A a tenu toutes ses promesses, dimanche soir, à Giuseppe Meazza. Réduit à 10 et mené 3-0 dès la demi-heure de jeu devant son public, l’Inter Milan n’a jamais su se relever et a logiquement abandonné la tête de la Serie A à la Fiorentina (1-4). La Viola, longtemps confrontée à des soucis d’efficacité offensive, a pu s’appuyer sur la superbe prestation de Kalinic, auteur d’un triplé.

Plus au Sud, l’AS Roma n’a pas fait de quartier face à Carpi (5-1) et remonte ainsi à la 6e place du classement. D’autres « historiques » ont connu un week-end plus compliqué, à l’image de l’AC Milan, battu sur le terrain du Genoa (1-0) ou de la Juve, balayée sur le terrain de Naples (2-1) et triste quinzième de cette Serie A.

• Ligue 1 : Paris déroule, Lyon et Marseille coulent

Malmené en première période par un FC Nantes conquérant, le PSG n’a eu besoin que d’un petit coup d’accélérateur au retour des vestiaires pour s’assurer d’un nouveau succès en Ligue 1 (1-4). Les Parisiens comptent déjà quatre points d’avance sur Saint-Étienne, dauphin défait dimanche soir par Nice sur le même score (1-4).

Quelques heures plus tard, l’Olympique lyonnais a été corrigé par les Girondins de Bordeaux (3-1), laissant là l’opportunité de retrouver le podium du championnat. Les Gones glissent à la huitième position du classement.

Mais le grand perdant du week-end est sans conteste l’Olympique de Marseille. Les hommes de l’Espagnol Michel ont fait preuve d’une incroyable passivité, à domicile, face à Angers. Une attitude payée cash par une défaite logique (1-2), et qui a fait plonger les Phocéens à la 14e place du classement.

• Bundesliga : Carton plein pour le Bayern, Dortmund lâche du lest

Septième victoire en autant de rencontres pour le Bayern Munich, qui a dominé le FSV Mayence avec autorité (0-3), samedi après-midi. Un succès qui permet aux hommes de Pep Guardiola de prendre quatre points d’avance en tête de la Bundesliga, puisque le Borussia Dortmund a été accroché, dimanche, par le SV Darmstadt malgré un doublé d’Aubameyang (2-2).

À noter qu’en bas de classement, le VfB Stuttgart, battu par Mönchengladbach (1-3), est toujours enlisé dans la zone rouge.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>